Exposition André Masson

Exposition André Masson

André Masson (1896-1987)

Sélection d’œuvres
des années 20 aux années 70


Exposition du 8 octobre au 16 novembre 2019


Dessin automatique
, 1925
Encre sur papier
31,5/24,5 cm
Certificat d’authenticité du Comité Masson enregistré sous le numéro C.A.M n°1187 et établi à Paris le 6 novembre 2002.

Les œuvres choisies pour cette exposition mettent en lumière successivement les différentes périodes de la vie personnelle et artistique de l’artiste.

Ses célèbres « dessins automatiques » du début des années 20 réalisés après avoir été initié à l’écriture automatique par son ami André Breton. Viendra ensuite la période surréaliste représentée dans l’exposition par le bel exemple de la série « Ville crânienne » imaginée entre 1939 et 1940.
En 1941, André Masson fuit la guerre et s’exile aux Etats-Unis. « Martiniquaise » de 1941 illustre leur escale de trois semaines sur cette île où il fera quelques très belles œuvres.
Le « Portrait de Peter Matisse », fils de Pierre Matisse, galeriste à New York, exécuté en 1943, représente la courte mais foisonnante période américaine (1941-1945).
L’artiste introduit ensuite dans son œuvre un mouvement illustrant la joie de son retour en France. « Délire » daté 1964, ainsi que le  plafond du théâtre de l’Odéon réalisé à la demande d’André Malraux en 1965 témoignent bien de cette période.
 

Portrait de Peter Matisse, 1943

Pastel sur papier
49 x 39 cm

Certificat d’authenticité du Comité Masson enregistré sous le numéro C.A.M n°1114 et établi à Paris le 12 décembre 2001.

Ville crânienne
(La chambre III)
, 1939

Encre et aquarelle sur papier
50 x 62 cm

Certificat d’authenticité du Comité Masson enregistré sous le numéro C.A.M n°2090 et établi à Paris le 19 décembre 2018.

Martiniquaise, 1941

Encre sur papier
30 x 22,6 cm

Certificat d’authenticité du Comité Masson enregistré sous le numéro C.A.M n°877 et établi à Paris le 12 avril 2011.

risus. at consequat. mattis sem, nunc Lorem in Curabitur Praesent sit elit.